Les Nutricartes<sup>®</sup>-Outil pédagogique interactif participant à la lutte contre la malnutrition et sa prévention Les Nutricartes<sup>®</sup>-Outil pédagogique interactif participant à la lutte contre la malnutrition et sa prévention Les Nutricartes<sup>®</sup>

fr|traduire_nom_langue)] en|traduire_nom_langue)] es|traduire_nom_langue)]

Outil pédagogique interactif participant à la lutte contre la malnutrition et sa prévention

Bouton Menu Mobiles

Accueil > Français > La méthode Nutricartes(r) > Naissance des Nutricartes®

Naissance des Nutricartes®

En 2007, L’APPEL a été a été soutenue et financée par l’Union Européenne de mener un programme de lutte contre la malnutrition infantile aiguë modérée à Madagascar.

Adossés à des dispensaires gérés par le SAF-FJKM (ONG de développement malgache), cinq puis sept CRENAM (centres de réhabilitation de la malnutrition aiguë modérés) ont été créés afin d’appliquer les règles établies par le ministère de la santé malgache.

Il est vite apparu que les principes de base d’une alimentation équilibrée, les mesures élémentaires d’hygiène ainsi que la conduite à tenir en cas de diarrhée ou de déshydratation n’étaient pas connus des parents d’enfants malnutris.
Après la sortie du programme de renutrition, un fort risque de rechute était donc à craindre, en particulier pour les plus jeunes enfants.

C’est pourquoi nous avons imaginé un outil de formation ludique : les Nutricartes®.
Il s’appuie sur les connaissances des parents, même partielles, sur leurs craintes, leurs tabous...etc. Il permet également l’échange entre les participants, les laissant imaginer, eux-mêmes, de nouvelles pratiques et la manière de les mettre en œuvre.

En 2014 , le programme de renutrition (CRENAM), utilisant la méthode Nutricartes® à Madagascar, a fait l’objet d’une évaluation conduite par une diététicienne en santé publique en formation à la faculté de médecine de Genève.

Devant le succès et la pérennité des bons résultats de l’outil Nutricartes®, son utilisation a été étendue à d’autres associations, à Madagascar et dans d’autres pays où L’APPEL soutient des programmes de nutrition : Burkina Faso, Tchad, Haïti, Pérou.

Le Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR) a eu connaissance de l’outil Nutricartes® et l’a mis en place dans ses camps de réfugiés d’Afrique de l’Ouest.