Les Nutricartes<sup>®</sup>-Outil pédagogique interactif participant à la lutte contre la malnutrition et sa prévention Les Nutricartes<sup>®</sup>-Outil pédagogique interactif participant à la lutte contre la malnutrition et sa prévention Les Nutricartes<sup>®</sup>

fr|traduire_nom_langue)]

Outil pédagogique interactif participant à la lutte contre la malnutrition et sa prévention

Bouton Menu Mobiles

Accueil > Français > Nos expériences terrain > Témoignages > Témoignage d’Emilie CHARTIER

Témoignage d’Emilie CHARTIER

Juin 2018

Je suis intervenue avec l’association Sahambala 28, en tant qu’enseignante à l’école d’Ambila et au dispensaire, auprès des mamans qui attendaient leur tour pour rencontrer un médecin.
Je n’ai pu assister qu’à 3 jours d’école (jour férié, carnaval, météo, rythme malgache), le temps était donc compté.
J’ai axé mon intervention sur l’éducation nutritionnelle. Angela, l’enseignante de CE m’a accompagnée tout du long pour la traduction. Le dernier jour, un médecin est venue rencontrer tous les enfants de l’école et a pu les sensibiliser sur quelques notions d’hygiène élémentaires et fondamentales : les dents, l’importance de se laver les mains…
Je me suis beaucoup servie des jeux Nutricartes et principalement celui destiné à l’alimentation. Je me suis donc documentée en amont de la mission et n’ayant pas pu assister à une réunion de formation, je me suis tournée vers le site internet APPEL qui propose vraiment de bonnes ressources et de nombreux pré-requis pour s’acclimater, apprivoiser et pouvoir utiliser le jeu par la suite. « Les messages à transmettre sont courts, concrets, simples à mémoriser et à appliquer. Ils traduisent en langage courant et mettent à la portée de tous des notions complexes émises par les médecins et les scientifiques. » Je reste persuadée qu’une formation initiale à la démarche nutritionnelle que peut proposer l’outil Nutricartes serait nécessaire, intéressante et très enrichissante.
A l’école, nous avons fonctionné en groupe classe avec les différents niveaux d’âge.
Après une remontée des connaissances générales des enfants en matière d’alimentation (qui étaient forcément différentes selon les âges), je présentais les pré-requis nécessaires aux enfants pour la réalisation du jeu. Puis j’installais le plateau Nutricartes Alimentation avec les 4 photos dessus. Les enfants se dispersaient autour. Je demandais à un volontaire de choisir 4 « nutricartes » permettant de confectionner un repas équilibré avec une boisson. L’enfant posait les cartes dans chaque catégorie et expliquait son choix au groupe classe. Les autres enfants commentaient et réagissaient.
J’ai également réalisé un deuxième jeu possible avec ces cartes. Je distribuais des « nutricartes » à plusieurs enfants et ils devaient ensuite les placer dans la bonne catégorie et expliquer leurs choix.
Avec ce jeu sur l’alimentation, j’ai été parfois confrontée à mon manque de connaissances des fruits et légumes malgaches, ce qui nous a valu de beaux fous rires avec les enfants et l’enseignante.
Je me suis servie de la même façon des « nutricartes » alimentation au dispensaire avec des groupes de mamans. J’ai été étonnée par certaines croyances ou appréhensions quant à l’intérêt de préparer des repas équilibrés d’où l’importance et la nécessité de ces moments de partages autour de l’alimentation.
J’ai utilisé le jeu sur l’hygiène avec quelques groupes d’enfants. Il s’agissait de leur faire identifier des solutions aux situations potentiellement dangereuses pour la santé et leur bon développement.
J’avais disposé toutes les cartes « problèmes » sur le sol et les cartes « remèdes » étaient conservées face cachée. Chaque enfant, à son tour, était invité à déposer la carte « remède » sur la carte « problème » qu’il voulait voir corriger. Il expliquait par la suite son choix. A la fin, chaque « problème » avait trouvé « un remède ».
Autant le jeu sur l’alimentation peut s’utiliser et être adaptable avec un grand groupe d’enfants/personnes, autant le jeu sur l’hygiène ne peut à mon avis n’être utilisé qu’avec un petit groupe d’enfants, d’où sa limite d’utilisation en classe.
Ces jeux ont été des outils indispensables pour m’accompagner dans mon travail de sensibilisation à la nutrition ou à l’hygiène. Ils sont attractifs, riches et agréables d’utilisation. Les sites de l’APPEL ou sahambala28.fr m’ont également été très utiles dans mes recherches et dans la construction de mon projet.

Emilie CHARTIER